Notre Blog

Quelques news du monde du webdesign et du webmastering.

Quel est le coût d'une boutique en ligne ?


Ou bien si nous résumons la situation en reprenant  les règles énoncées en page d'accueil : combien ca coûte de faire ce qu'il faut pour obtenir une efficacité qui rende l'opération viable?
Nous avons eu dernièrement la possibilité de chiffrer un projet pour un client qui n'avait aucun apriori sur le sujet.

Il s'agit de vendre en ligne des produits alimentaires pour les quels notre client a réussi à obtenir un excellent prix d'achat.
Le concept semble bon puisqu'en revendant ces produits 3 fois le prix d'achat notre commerçant arrive à être moins cher que les enseignes de hard discount.

Allons-y ... et chiffrons la première année de fonctionnement

 

1)Création de la boutique en ligne

A) Domaines ………………………………………………… 50 €HT/an

  • Achat du nom de domaine avec les déclinaisons .fr/ .com/

B) Hébergement………………………………………………..90€HT/an

  •  Hébergement Pro garantissant la disponibilité des ressources
  • Web mail

C) Boutique Prestashop……………………………………..600 € HT

  • Installation d'une boutique Prestashop
  • Achat d'un Template
  • Installation du template
  • Personnalisation du template : 6h de Main d'oeuvre

D) Modules complémentaires……………………………….500 € HT

  • Module de paiement CM CIC + Paypal
  • Module étiquetage des commandes.

E) Paramétrages …………………………………………….600€ HT

  • Paramétrage des frais de port
  • Paramétrage des catégories de produits

F) Formation ……………………900 € HT

  • Sur site pour une personne sur une journée

G) SAV………………………………………………………360 € HT

  • Hot line,  forfait d'un an (12h)

Total création de la boutique : 3100 € HT

Le client souhaite entrer lui même ses produits dans la base de données
Néanmoins , nous chiffrons l'implémentation de 250 références : 2000 € HT

2) Référencement et positionnement…………………………3000 € HT

  • Campagne de référencement intensif 6 mois
  • Achat de publicité Google ADWORD 6 mois
  • Rapports de fréquentation mensuels (12 mois + recommandations en vue du référencement)

3)Divers …………………………….2515 € HT

  • Autocollants voiture,
  • Flyers (10000 exemplaires),
  • Cartons de correspondance (1000),
  • Publireportage presse locale,
  • Organisation de soirées dégustation.
  • Achat de cartons d'expédition (1000)


Cout total de la première année hors achat de stock : 10 624€  HT  où le cout de création de la boutique  représente moins de 30% (49% avec l'implémentation des produits)

Il s'agit là d'un chiffrage "raisonnable", il est évident qu'il est possible d'augmenter le budget "référencement" , le budget "modules complémentaires" et il n'est pas impossible que les budgets "formation" et "SAV" soient dépassés.

Ce qui est intéressant  dans cet exemple  est que notre client  a abordé le sujet par le bon coté  : Il a trouvé une gamme de produits qui peuvent se vendre au plus grand nombre  sans effet de mode, qu'il a su acheter à un excellent tarif et que ces produits procurent une marge substantielle . De plus ,  même en ajoutant les frais de port, leur prix  est  très concurrentiel vis a vis de ceux de la grande distribution et des hard discounters ainsi que ses concurrents directs sur le web.

Il ne lui restera plus qu'à travailler consciencieusement , gérer ses clients,  être toujours respectueux des délais de livraison, s'assurer d'un stock  conséquent  pour ne jamais être en rupture, rédiger  sa news letter hebdomadaire, faire des opérations commerciales, analyser  ses chiffres pour mettre au point des  stratégies commerciales encore plus percutantes, et d'une manière générale faire son job de chef d'entreprise, ce qui représente un travail à plein temps.

Sur ces bonnes intentions, il restera à chiffrer l'achat du stock initial  et le fonctionnement de l'entreprise sur les 6 premiers mois pendant les quels il ne serait absolument pas raisonnable   d'espérer prendre une rémunération  de PDG ...  Il ne faut pas rêver, il faut laisser du temps pour que la boutique monte en régime. 

Oui , nous démontrons que ce n'est pas parce que c'est virtuel  que ca ne coûte rien, qu'il faut faire ce qu'il faut  d'un point de vue technique et dans le quotidien du chef d'entreprise.
C'est la clé du succès, et c'est malheureusement  parfois parce que certains ne respectent pas cet état d'esprit, ou qu'ils ne sont pas prêts à entendre certaines vérités,   qu'on arrive à échouer... 
Le dépôt de bilan, lui, n'a rien de virtuel.