Notre Blog

Quelques news du monde du webdesign et du webmastering.

Article de itespresso.fr

AshleyMadison.com (rencontres extraconjugales) a été piraté : les données de 37 millions de membres ont été aspirées.

gentille dameLa sécurité IT sur les sites de rencontres constitue un sujet sensible au regard des risques de cyber-attaques.

Ces services populaires sur Internet pour flirter ou rencontrer l’amour de sa vie hébergent des viviers de données confidentielles (personnelles et bancaires) que les pirates peuvent monnayer en cas de vols.

Les internautes exigent légitimement une « discrétion » en fréquentant ces plateformes communautaires. Mais ce n’est pas évident au regard des turpitudes rencontrées par le site AshleyMadison.com (« rencontres extraconjugales discrètes ») du groupe canadien Avid Life Media.

Un groupe pirate baptisé The Impact Team menace de dévoiler les données personnelles, les frasques et les fantasmes des 37,7 millions de membres de « la plateforme la plus célèbre dans le domaine de l’infidélité et des rencontres pour personnes mariées » (46 pays couverts dont la France).

Tiré de la news letter Silicon

Par Jacques Cheminat

Des chercheurs montrent que les réactions cérébrales à certains mots sont caractéristiques d’un individu. Une méthode qui pourrait à l’avenir remplacer les mots de passe. D’autres alternatives existent aussi.

Mot de passe cérébral

Le cerveau est le terrain de jeu favori des chercheurs dans plusieurs directions : création de puces, mémoires récréant des réseaux neuronaux, étude sur le deep learning, etc. Dans la même veine, des universitaires de l’Université de Binghamton aux Etats-Unis ont mené des travaux qui pourraient bien redistribuer la donne en matière d’authentification ou de gestion des mots de passe.

Article rédigé par Gandi, IDS, Ikoula, Lomaco et OVH  le 9/4/2015


Le gouvernement veut-il contraindre les hébergeurs Internet à l'exil ?

30% de croissance annuelle : les hébergeurs français se développent, créent des milliers d'emplois directs et indirects, et investissent des centaines de millions d’euros tous les ans en France. Et pourtant, par le biais du projet de loi renseignement en procédure accélérée, le gouvernement français les contraindra à l'exil. Pourquoi ?

Cyberattaque à 300 millions de dollars contre les établissements bancaires

David Feugey, 16 février 2015, 10:10    www.silicon.fr

ImeubleLe cybergang Carbanak aurait subtilisé entre 300 et 900 millions de dollars à une centaine de banques réparties dans trente pays. Un des plus gros casses jamais réalisés.

Une cyberattaque massive a été menée contre les systèmes informatiques de plusieurs banques. Une centaine d’établissements bancaires répartis dans une trentaine de pays différents
– dont la France – auraient été touchés, explique le New York Times.